L’empâtage est la première étape du brassage.

Le malt concassé est trempé dans de l’eau chaude à des températures très précises dans la cuve matière.

Empatage

Moût à l’empatage

Brassage et fourquet

Le fourquet dans la cuve

Brassage

La mousse dans tous ses états

Puis nous chauffons à différents paliers ce mélange appelé la maische.

Nous mélangeons à l’aide d’un fourquet afin d’uniformiser la température.

Brassage avec le fourquet

Sébastien

et Ludivine à l'oeuvre

et Ludivine à l’œuvre

Nous transférons ensuite la maische dans la cuve filtre pour la débarrasser de ses résidus solides : les drêches.

C’est la filtration.

Filtration

La cuve filtre

Les drêches sont utilisées comme nourriture pour le bétail.

Ce n’est qu’après la filtration de la maische que le liquide sucré qui en résulte est appelé le moût.

Le moût est transféré à nouveau dans la cuve matière et porté à ébullition pendant 1h30.

Puis nous ajoutons des houblons au moût.

C’est le houblonnage. 

Houblon et accessoires

Le houblon avec quelques accessoires de mesure

Mise du houblon

Houblonnage pendant l’ébullition


Le moût est ensuite transféré dans le whirlpool (bac tourbillonnaire) pour séparer les derniers solides du liquide.

Whirlpool

Notre whirlpool

Après 30 minutes nous refroidissons le moût à l’aide de deux refroidisseurs à plaques et le transférons immédiatement dans les fermenteurs.

Etape 3 : la fermentation